D’abord le réel, ensuite l’imaginaire

9 mars 2021 0 Par oberthelot

Nous sommes un ensemble de pleins et de vides, de roches et de sables, de rigidités et de souplesses, de forces et de faiblesses, vulnérabilités et manques. Rencontrer ce que nous avons et ce que nous sommes,  ce que nous n’avons pas et que nous ne sommes pas, est pour chacun un chemin de vie.

Nous ne sommes pas un objet à formater, à modeler selon notre désir. Nous sommes une personne à respecter, à accueillir, dans tout ce que nous sommes, nos forces, nos faiblesses et nos peurs.

Faire avec ce que je suis. Arrêter de me rêver autre. Faire avec le réel.

Tant que je veux devenir autre, je ne peux avancer, je tourne en rond. Tant que mon énergie est centrée sur compenser, détourner le regard, dissimuler; mon être me file entre les doigts.

Mon désir ne peut émerger que si j’apprivoise en moi, la part qui me déplaît. Mon désir naît aussi de mes manques.

Tu n’as pas été créé pour être ce fantôme à côté de toi-même, cette ombre qui tient en laisse l’être que tu aurais du faire advenir. Choisis la victoire – Dresse toi; fais reculer tes peurs, relève toi, rejoins la dignité de ton être.

Emmanuel Godo

D'autres articles qui pourraient vous plaire...

Osez être vous

Osez être vous, n’attendez pas de vous perdre Au fur et à mesure que l’on essaye de se cacher pour ne pas risquer, on risque

Lire la suite »